j'en tremble encore...

Publié le par gael calvo


Quelle émotion, pire qu'un gamin qui découvre ses jouets au pied du sapin, mon coeur a battu la chamade comme à la naissance de mes filles.

Enfin le voila. au détour d'une salle de musée, bien au chaud, il est la le bougre.
10 ans de recherche a travers la france.
Des rencontres fabuleuses: la délicieuse et pétillante madame Lemaréchal, et tous les spécialistes du 2 roues en France.

et dire que tout cela est parti d'un simple défi.
Un ami Dominique que je salut au passage, me montre la nécrologie de Monsieur Lemaréchal parue dans un bultin communale et me lance d'un ton ironique ' Tiens tu le connais celui là???'. Ahuri mes yeux s'écarquillent. Je me lance dans la relecture des ouvrages sur le sujet, et je le trouve dans le livre Scooters du Monde, 100 ans d'histoire de messieurs DUMAS et GANNEAU page151 entre le Pagnon et le Derny.
Puis tout s'enchaine, retrouver les contemporains et descendants de Monsieur Lemaréchal devient comme le souligne certain une quête, recheche dans la presse spécialisée de l'époque des articles le décrivant, tour des musées, etc...

Au détour d'une salle, le voila.










 





















LES ROUES:
A l'avant jante pleines à l'arrière à rayons. Dans le descriptif du brevet, il etait prévue de mettre indifféremment soit une paire de jantes pleines ou a rayons .



roue Avant
avec détail du bras de Fourche.






















Roue Arrière à Rayon et entrainement par chaine.




La suspension Arrière:











































La Direction:
Elle est du type à attaque directe, axe vertical passant dans une colonne  fixe + bielle relié à la rotule de roue. Ce système presente l'avantage de ne pas avoir intégralement les chocs de la route dans les bras du pilote.
La potence de direction:
permet au guidon de ce replier et ainsi diminuer l'encombrement du stockage et peut en outre constituer un tres bon dispositif antivol.
Deux pattes, soudées au centre des branches du guidon, encadrent la tête de l'axe vertical de direction. Un axe muni d'un ecrou papillon permet facilement de manoeuvrer l'inclinaison du guidon  ( ce que je n'ai pu faire car serrer trop fort pour moi)





























Le porte Carte:

Fixé sur l'auvent de la manche a air permet d'inserer des cartes, mais pouvait etre utilisé pour installé les éléments d'un tableau de bord: compteur, montre, contacts ou autres.

































































A cause de mon arrivée tardive(17H55 pour une fermeture du musée à 18H00), je n'ai pu répondre a beaucoup de mes questions comme:
- Hauteur, Largeur, Longueur du Stabylcar (environ 60cm, 50cm et + de 2m)
- Le moteur : un bicylindre mais de quelle marque, cylindrée????
  (impossible d'ouvrir le capot selle-manche a air, une serrure fermant celui-ci m'en interdisant l'acces, même en passant la main en dessous)

je me voyais mal avec un tournevis en train de forcer cette serrure sous l'oeil de l'équipe du musée que je remercie pour leur gentillesse et leur patience, car une fois parti sur le sujet on peut m'inviter a un diner de C..

il me reste quelques photos alors les voici.






Feu de position en verre.

Plaque de propriétaire.

Mire (stabilcar) permettant au conducteur de suivre le pivotement de la roue qu'il ne peut voir.








































































Le feu arrière a disparu....vous pouvez le retrouver ici sur mon premier article: Le stabylcar de 1947







et puis votre serviteur ....
PS: la position de conduite est agréable....





Commenter cet article

galinet 14/02/2009 10:27

Qui..... Quoi..... le Stabyl !!!!!

jean-do 14/02/2009 09:23

SORS ! SORS ! SORS ! SORS ! ...

Don 12/02/2009 22:51

Maintenant que Derrick, Kojak et rahan ont trouvé le stabil, il faudrait appeler l'agence tous risques pour oser l'essayer. On n' a pas Barracuda sous la main, c'est pas grave on va donc se la jouer Fort Boyard : Poulbot, tu fais passe-partout ? Aïe, pas sur la tête ! Vite Gael sort, la clepsydre, y a plus que 5 minutes !

galinet 09/02/2009 23:06

et oui Jean-domême si je meurt d'envie de l'avoir chez moije préfère qu'il reste a la vue de tous plutôt que de prendre la poussière dans une collection privéeet je salut au passage les collectionneurs qui nous sorte de temps a autres leur merveilles (cf: articles Gonnet)et puis bien mal acquis...c'est surtout qu'il est certainement trop cher pour ma bourse.bref mon plaisir est de partager mes découvertes et de faire avancer nos connaissances sur ces petits scooters oubliés que l'on aime temps. au faites Jean-do j'ai des filets a faire sur ma Paul Vallée...

jean-do 09/02/2009 21:43

Historien :spécialiste des études historiquesCollection:réunion d'objets choisis pour leur beauté, leur rareté , leur caractère curieux, leur valeur documentaire Gael;historien de la collection,à l'esprit monastique (le 9)  n'attachant aucun interet à la valeur spéculative dont il pourrait tirer de ses découvertes,n'hestie pas à propoager sa bonne parole à autrui (sans commentaires )Jean-do: personne reconnaissable désormais à ses yeux ébouriffés après la vue de ces photos .....